/Users/rivaz/Downloads/BingSiteAuth-2.xml
 

Pensées, aphorismes, principes, idées...

Plusieurs citations incluses dans cette page sont tirées de 

l'ouvrage de Jacqueline Lichtenstein, Les Raisons de l'Art, Gallimard.

enfant ramassant des objets sur le sol, dessin, encres

"Il faut toujours avoir deux idées : l'une pour tuer l'autre."
Georges Braque

Le paradoxe mène à la réflexion, à la méditation.

C'est à l'opposé du pléonasme

Etienne Klein, Conversations avec le Sphinx

Un artiste moderne doit prendre les deux tiers de son temps à essayer de voir

ce qui est visible, et surtout ne pas voir ce qui est invisible.

Les philosophes expient souvent la faute de s'être exercés au contraire.

Paul Valery

Le plaisir esthétique est redevable à un contenu de la pensée introduit par l'observateur (...)

 Lorsque le contenu de la pensée fait intervenir l'éveil d'idées,

certains effets esthétiques supérieurs se produisent.

Wundt cité par Marguerite Neveux dans Le Nombre d'Or. Seuil.

L'absence de rigueur ne débouche pas sur la liberté.

Commentaire J-Claude Casadesus, France-Info 2019

L'acte de création est par excellence le surgissement de l'inattendu.

Jacques Thuillier

L'œuvre peinte ne devient authentique que si elle joue de la contradiction,

du contre-pied, de la faille et toujours désobéit à l'évidence (...)

Les paradoxes sont les opposants des régimes stationnaires de l'esprit. 


(Remplacer "œuvre peinte" par "fonction intellectuelle" pour retrouver la citation originale d'Etienne Klein)

Le secret est d'abord de plaire et de toucher,

Inventez les ressorts qui puissent m'attacher.

Boileau

Enfants jouant dans paysage de bocages, peinture huile, détail tableau
 

La critique des règles est toujours une révolte contre des règles qui se sont sclérosées,

qui ont perdu leur raison d'être (...) En art, on ne tue que

des règles déjà mortes, pour leur en substituer d'autres.

Jacqueline Lichtenstein

Le progrès, c'est ce vent qui souffle sur la plaine, agite les grands arbres, ploie les roseaux, fatigue les herbes, fait tourbillonner les sables, siffle dans les cavernes et désole le voyageur jusque sur la couche où il comptait trouver le repos.

Le progrès, ce continuel transport qui travaille la société toute entière, qui ne lui laisse ni trêve ni repos, ni bonheur. Derrière un progrès s'en trouve toujours un autre. 

Partout la chose de demain corrompt à l'avance la chose d'aujourd'hui; le mieux qui n'arrive pas gâte le bien qui est sous la main. 

Le progrès est là, avec son grand fouet, qui frappe sur le troupeau.

Rodolphe Töpffer

cité par J. Bouveresse dans Le Mythe Moderne du Progrès, éditions Agone

C'est au moment où l'on triche pour le beau qu'on est artiste.

Max Jacob

Pour dessiner ce qu'on voit, il faut oublier ce qu'on sait.

Betty Edwards

Pour Bachelard, raison scientifique et imagination poétique on en commun ceci :

- Mettre l'esprit en branle

- Ne pas se satisfaire d'évidences premières.

- Conduire à des intuitions rectifiées.

J'aime la règle qui corrige l'émotion.

Braque

Apprenons à critiquer nos propres ouvrages à la vue des beautés que nous découvrons dans ceux des autres.

Antoine Coypel

homme-assis.jpg

On se débarrasse des intellectuels en les envoyant s'occuper un peu de l'émotion et de l'ineffable.

Barthes, cité dans le Petit Robert.

On se débarrasse des artistes de la même manière.

Visage de femme endormie, portrait peinture huile, détail tableau

Haut de page

Olivier de Rivaz — peintre — Idées